En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Ernst Toller

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain allemand (Szamocin 1893 – New York 1939).

Pacifiste, membre de la République des Conseils en 1919, il célèbre dans ses drames expressionnistes la « révolution de l'amour », dont les idéaux résistent difficilement à l'épreuve des faits : l'Homme-masse (1921), Hinkemann (1924) ou Hop là, nous vivons ! (1927), montrent l'échec de l'idéal. En exil, Toller publie Une jeunesse en Allemagne (1935), où il décrit ses années de prison (1919-1924) et son activité révolutionnaire, puis un drame de la résistance au nazisme (Pastor Hall, 1939), dont il avait pressenti l'avènement dans Wotan déchaîné (1923). Il se suicide à New York.