En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Hendrik Tollens

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain hollandais (Rotterdam 1780 – Ryswick 1856).

Ayant débuté avec des vers sentimentaux (Chansons d'amour et Idylles, 1800-1805), il publia des chants patriotiques et devint, sous le règne de Guillaume Ier, le chantre de la patrie et du bonheur domestique (Poésies, 1808-1828). Son poème « Wien Neêrlandsch bloed » (1817), qui rend grâce à Dieu d'avoir libéré la Hollande des occupants français, a longtemps été – mis en musique par J. W. Willms – l'hymne national des Pays-Bas.