En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Henry David Thoreau

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain américain (Concord, Massachusetts, 1817 – id. 1862).

Lié au mouvement transcendantaliste, ami d'Emerson, il mêle idéalisme et romantisme dans son affirmation des droits de l'individu et cherche à établir des liens assurés entre le moi et l'Univers, hors des contraintes sociales et des prescriptions politiques. Sa vie est marquée par deux événements quasi emblématiques : la construction d'une cabane en bois sur le lac de Walden, où il s'installe en 1845 ; et son arrestation pour refus de payer ses impôts en 1846. Ces événements fournissent la matière de deux ouvrages, Walden (1854) et De la résistance civile (1849). Walden expose une économie de la vie quotidienne, affranchie de la loi du profit et inséparable d'une aptitude à vivre de ses propres forces et de ses propres capacités. L'individualisme se transfigure en une autarcie qui assure un développement spirituel, et la nature devient un recueil d'épiphanies qui suppose chez l'homme une sensibilité immédiate à la transcendance. De la résistance civile établit que le meilleur gouvernement est celui qui gouverne le moins, et appelle à la résistance à la tyrannie ; l'influence de l'ouvrage sera durable : il inspirera Gandhi et les dissidents américains des années 1960. Une semaine sur la Concord et la Merrimack (1849), premier livre publié de Thoreau, qui narre une navigation de l'écrivain, présentait les thèmes que Walden développe de manière plus systématique.