En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Thórbergur Thordarson

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain islandais (Sudursveit 1889 – Reykjavík 1974).

Autodidacte, attiré par la théosophie, il évolua vers le socialisme. Il attint la notoriété avec son étrange ouvrage Lettre à Laure (1924), critique mordante du capitalisme islandais, mêlée d'une introspection ironique, qui déclencha une violente polémique. Luttant par ses écrits contre le fascisme et pour le ocialisme, il manifesta sa sympathie pour l'U.R.S.S. dans le Péril rouge, 1935. Il publia ses Mémoires de jeunesse (1956-1958).