En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

James Thomson

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète écossais (Ednam, Roxburghshire, 1700 – Richmond 1748).

Sa célébrité tient surtout à ses Saisons (Hiver, 1725 ; Été, 1727 ; Printemps, 1728, Automne, 1730), hymne à la nature, qui marque la renaissance de la poésie européenne et crée un pastoralisme sans fadeur aux origines du romantisme. Viendront ensuite Liberté (1735-1736), poème philosophique froid et monotone, et le Château d'Indolence (1748), aux stances spensériennes, qui célèbre la paresse. On lui doit aussi des tragédies : Sophonisbe, 1729 ; Édouard et Éléonore, 1739 ; Coriolan, 1749.