En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

John Jacob Thomas

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain trinidadien (La Trinité 1840 – Londres 1889).

Fils d'esclaves affranchis, il acquiert jeune la connaissance du créole, de l'anglais et du français. Il va devenir une des figures intellectuelles maîtresses de la fin du xixe siècle dans les Caraïbes anglophones. Il est le premier Afro-Trinitéen à rédiger une Grammaire du créole (1869), et il sera le premier à répondre au récit de voyages fait par James Anthony Froude en 1887 (les Anglais dans les Antilles anglophones) où le projet colonialiste s'appuie sur des justifications racistes. Son Froudacité (1889) est une référence aujourd'hui dans la littérature coloniale, car il marque en quelque sorte l'avènement d'une littérature polémique, politique et démocratique à La Trinité.