En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Dylan Marlais Thomas

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète gallois (Swansea 1914 – New York 1953).

Il a évoqué ses expériences littéraires, ses admirations de jeunesse (Freud, Hopkins, Joyce) et sa dérive à travers l'amitié, l'amour et l'alcool dans les nouvelles de son Portrait de l'artiste en jeune chien (1940). Avec la publication de Dix-Huit Poèmes (1934), puis de Vingt-Cinq Poèmes (1936), de la Carte du Tendre (1939) et de Morts et Initiations (1946), il étonne par la nouveauté de sa langue, dont les rythmes inhabituels s'ordonnent suivant une syntaxe spécifiquement poétique. Bohème, indépendant, mais reconnu comme un maître, il écrit des essais, des nouvelles et un drame radiophonique (Au bois lacté, 1953), et il réunit en 1952 les éléments épars de son œuvre sous le titre de Poèmes choisis, 1934-1952. Après sa mort, on a publié de lui un roman inachevé (Aventures dans le commerce des peaux, 1955) et deux recueils de récits (De très bonne heure le matin, 1954 ; Vue sur la mer, 1955).