En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jean Thibaudeau

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain français (La Roche-sur-Yon 1935).

Membre de Tel Quel de 1960 à 1971 (Mes années Tel Quel, 1994), il débute par Une cérémonie royale (1960), en partie tributaire des recherches néoromanesques, puis s'oriente vers la fragmentation textuelle (Ouverture, 1966 ; Imaginez la nuit, 1968), qu'il place sous le signe de l'aventure existentielle (« le Roman comme autobiographie », 1968). Théoricien des rapports entre langage, création et politique (Mai 1968 en France, 1970 ; Socialisme, avant-garde, littérature, 1972), ce traducteur de Calvino et de Sanguineti refuse les carcans rhétoriques et idéologiques (Voilà les morts, à notre tour d'en sortir, 1974 ; l'Amérique, 1979). Entre mémoire et fantasme (Comme un rêve, 1994 ; Dialogue de l'aube, 1998), l'œuvre tend vers l'inconscient, que traduit l'inachèvement croissant de la syntaxe.