En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Maarten T'hart

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain hollandais (Maassluis 1944).

Éthologiste de formation, il est devenu un des romanciers et nouvellistes les plus productifs de sa génération (J'avais un camarade, 1973 ; le Peuple pie, 1975 ; Dernière Nuit d'été, 1977 ; les Croque-Morts, 1979 ; la Reine de rêve, 1980 ; l'Amant assoiffé, 1981), tout en étant un brillant essayiste (la Révolte critique, 1976 ; la Somme des malentendus, 1978 ; La femme n'existe pas, 1983). Il a également publié des récits autobiographiques (On peut changer six fois de cap, 1984).