En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

les Tharaud

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivains français, Ernest, dit Jérôme (Saint-Junien, Haute-Vienne, 1874 – Varandeville-sur-Mer 1953), et Charles, dit Jean (Saint-Junien 1877 – Paris 1952).

Écrivant ensemble, ils connurent le succès avec Dingley, l'illustre écrivain (1902), roman évoquant la guerre des Boers. Outre un roman naturaliste (la Maîtresse servante, 1911), ils publièrent des livres marqués par leur temps, sur les milieux juifs en Europe et au Moyen-Orient (À l'ombre de la Croix, 1917 ; Quand Israël est roi, 1920 ; l'An prochain à Jérusalem, 1924) et des récits de voyage en Afrique du Nord et en Palestine, au pittoresque souvent stéréotypé, très représentatifs de la bonne conscience coloniale (la Fête arabe, 1912 ; Marrakech ou les Seigneurs de l'Atlas, 1920 ; Fez ou les Bourgeois de l'Islam, 1930). Dans Notre cher Péguy (1926) et Mes années chez Barrès (1928), ils évoquent leurs souvenirs de ces deux écrivains.