En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Johannes von Tepl

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain allemand (mort à Prague en 1415).

On ne connaît de cet auteur, sinon son dialogue en prose, le Laboureur de Bohème (1401). L'œuvre se présente sous la forme d'un procès que l'auteur, « laboureur qui se sert d'une plume en guise de charrue », intente à la Mort qui vient de lui ravir son épouse. Aux accusations véhémentes du « laboureur », la Mort répond par l'ironie, en faisant appel à la raison du plaignant ou en l'exhortant à supporter l'inéluctable. Dieu enfin tranche : le laboureur, qui s'est bien battu, s'en tire avec les honneurs, mais la victoire revient à la Mort. Dans ce texte, on sent nettement les signes annonciateurs de la Renaissance.