En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Vahan Tekeyan

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète arménien (Istanbul 1878 – Le Caire 1945).

Sa production abondante et variée mais inégale, sur des thèmes amoureux ou patriotiques, est empreinte d'un symbolisme mélancolique entièrement orienté vers la peinture d'un univers intérieur (Soucis, 1901 ; Merveilleuse Résurrection, 1914 ; De minuit à l'aube, 1919 ; Amour, 1933 ; Chants arméniens, 1943 ; Livre de poèmes, 1944). Il fit du sonnet sa forme préférée et fut un excellent traducteur des poèmes de Baudelaire et de Shakespeare.