En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Teimuraz Ier

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

(1589 – Astrabad 1663), roi de K'axétie (Géorgie orientale, 1606 – 1648).

Il résista sans répit aux Persans, refusa de se convertir à l'islam pour conserver son trône et mourut captif dans la forteresse d'Astrabad. Dans le Martyre de la reine Ketevan, il déplore, à travers le sort de sa propre mère, le destin tragique de la Géorgie occupée. Il adapta du persan Leïla et Madjnoun, Yousouf et Zuleïkha, et écrivit aussi de très beaux poèmes lyriques (le Palais de Gremi, le Visage de Tamar à Davit Garedja).