En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Karel Teige

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain et plasticien tchèque (Prague 1900 – id. 1951).

Important théoricien qui prône la littérature prolétarienne, il cofonda Devetsil (Almanach Devetsil, 1922), contribua au lancement du poétisme, auquel il consacra plusieurs essais (le Monde qui rit, 1928 ; le Monde qui sent bon, 1931) et qu'il transformera avec Nezval en surréalisme (le Surréalisme à contre-courant, 1938). Il défendit le constructivisme (la Construction et le poème, 1927) et inventa le « tableau poème ». Isolé à la suite du coup d'État stalinien (1948), en butte à une campagne de dénigrement, il se suicida.