En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Sadeq Tchoubak

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain iranien (Bandar Buchehr 1916).

Fils d'un riche négociant, fonctionnaire, puis attaché à un poste administratif important, il s'est retiré à Londres. Il fut très lié à Sadeq Hedayat, dont il est le grand continuateur. Familier des prosateurs anglo-saxons tels que Joyce ou Hemingway, il a excellé dans la nouvelle persane. Nationaliste mordant, opposé aux superstitions religieuses de l'Iran, il a décrit sa société, et surtout les petites gens, avec un regard profondément pessimiste. Il écrivit des recueils de nouvelles (le Théâtre de marionnettes, 1945 ; Premier Jour de tombe, 1965 ; Dernière Lumière, 1966) et deux romans (Tangsir, 1963 ; la Pierre patiente).