En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Nikolaï Karlovitch Romanovski, dit Kouzma Tchornyi

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain biélorusse (Borki 1900 – Minsk 1944).

Affilié au groupe Ouzvychcha, il analyse dans des romans psychologiques les métamorphoses du monde rural secoué par la collectivisation (la Sœur, 1927-1928 ; la Terre, 1928 ; Levon Bouchmar, 1930), puis aborde le passé pour retracer depuis les temps du servage l'évolution du village biélorusse (Troisième Génération, 1935 ; Liouba Loukianskaïa, 1937). Gravement malade, il soutint par des œuvres optimistes et patriotiques la résistance de ses compatriotes (Un grand cœur, 1945 ; la Voie lactée, 1954).