En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Daniel Giorgis dze Tch'onkadze

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain géorgien (Q'vavili, rég. de Ducheti, 1830 – Tiflis 1860).

Après avoir fait ses études à Vladicaucase (1839-1845), il enseigne l'ossète, à Stavropol d'abord, puis au séminaire de Tiflis. S'inspirant d'une légende populaire, il a laissé une œuvre unique, la Forteresse de Surami (1859), qui s'élève, dans une langue très simple, contre le servage.