En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Luigi Tansillo

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain italien (Venosa, Potenza, 1510 – Teano, Caserte, 1568).

Il a vécu à partir de 1532 à la cour de Naples, où il bénéficie de la protection du vice-roi. Après avoir composé un court poème licencieux (le Vendangeur, 1532), Tansillo se distingue par ses petits poèmes lyriques (Stances à Bernardino Martirano, 1540 ; Clorida, 1547) et didactiques (la Nourrice, 1552 ; la Ferme, 1560). En 1539, il entreprend son poème sacré, les Larmes de saint Pierre, qui ne sera publié intégralement qu'après sa mort (1580) : il s'agit là du premier en date des nombreux poèmes religieux nés de la Contre-Réforme.