En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Benjamin Tamuz

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain israélien (Russie 1919 – Tel-Aviv 1989).

Habitant de Tel-Aviv depuis l'âge de 5 ans, il y étudia l'économie, puis l'histoire de l'art à Paris. Il fut pendant de longues années le rédacteur littéraire de Ha'aretz. Auteur de nouvelles (Sables d'or, 1950 ; Jardin fermé, 1957), de romans (la Vie d'Elyakum, 1963 ; le Requiem de Na'aman, 1978 ; Minotaur, 1980, etc.) ainsi que d'ouvrages pour enfants. Son œuvre, traduit en plusieurs langues européennes, dépeint généralement le paysage israélien avec une touche mystique particulière.