En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Takamura Mitsutaro, dit Takamura Kotaro

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète japonais (Tokyo 1883 – id. 1956).

Fils d'un sculpteur, il fut lui-même en même temps sculpteur et poète. Dès 1900, il participa au mouvement littéraire Poésie nouvelle, dirigé par Yosano Tekkan. Entre 1906-1909, il fit un séjour d'abord à New York, à Londres, puis surtout à Paris où il eut une révélation artistique importante, en découvrant Rodin, Cézanne, Baudelaire et Verlaine. Il rencontra, à son retour, de grandes difficultés en heurtant les mœurs du monde artistique japonais, mais après une période de déception et de bohème, la rencontre avec sa future épouse, Chieko (1911), transforma sa vie en l'orientant vers l'humanisme. En 1914, il publia un recueil de poèmes en langue parlée, Itinéraire. Son célèbre Extraits sur Chieko (1941) évoque son amour pour sa femme, morte schizophrène en 1938. Il est également connu pour ses essais sur l'art et ses traductions de Rodin, Van Gogh et R. Rolland.