Identifiez-vous ou Créez un compte

Ali Mahmud Taha

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète égyptien (Mansûra 1902 – Le Caire 1949).

Architecte (1924), il se consacra aux lettres dès l'âge de 20 ans. Poète symboliste, il aimait Baudelaire et Verlaine et laissa des recueils de vers d'une fine musicalité (le Marin égaré, 1934 ; Chanson des quatre vents, 1943 ; Fleurs et Vin, 1943 ; le Retour de la passion, 1945 ; Occident et Orient, 1947).