En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

George Tabori

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Auteur dramatique austro-britannique (Budapest 1914 – Berlin 2007).

Exilé à Londres en 1935, puis aux États-Unis (1947-1971), il écrit en anglais, en yiddish et en allemand. Le thème de la Shoah s'impose lors d'une visite en Allemagne, où il crée la plupart de ses pièces à partir de 1969. Farces provocatrices (les Cannibales, 1969 ; Jubilé, 1983 ; Mein Kampf, 1987), celles-ci montrent que l'humour engage une mémoire sensible. Ses essais (Unterammergau, 1981) et récits (Son of a bitch, 1984) sont une autre « tentative de la plaie pour comprendre le couteau ».