En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Galak't'ion Vasilis dze T'abidze

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète géorgien (Tch'q'vichi 1892 – Tbilisi 1959).

Fils d'un instituteur, d'abord influencé par les symbolistes français (la Nuit et moi, 1913 ; la Lune de Mtats'minda, 1919 ; Cantique des cantiques à Nik'orts'minda, 1947), le premier à célébrer la révolution pour laquelle il s'enthousiasme (les Drapeaux, vite ! ; l'Époque, 1928 ; À la Géorgie révolutionnaire, 1930), mais qui le laisse bientôt désenchanté, et la résistance (Pays de mes pères, ô ma vie !, 1943). Il est, aux yeux des Géorgiens, le plus grand poète du xxe siècle, d'un lyrisme prenant.