En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Mordechaï Tabib

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain israélien (Rishon Le-Ziyon 1910 – id. 1979).

Né dans une famille yéménite, cet autodidacte, fut l'un des rédacteurs de la revue littéraire bilingue, hébreu-arabe, Rencontre. Son œuvre, qui comprend deux romans autobiographiques (Comme l'herbe des champs, 1948 ; Comme la bruyère dans la lande, 1957), deux recueils de nouvelles (le Sentier, 1954 ; Voyage vers le grand pays, 1969) et quelques poèmes, s'attache à décrire sa communauté immigrée en terre d'Israël dans la première moitié du xxe siècle. À l'instar d'autres écrivains israéliens d'origine orientale, Tabib évoque les problèmes d'intégration des Juifs orientaux dans une société conçue sur un modèle occidental. Cependant Tabib, membre de la Histadrouth, privilégie la lutte au sein d'un syndicat qui permet, selon lui, de réduire les inégalités et de résoudre les problèmes sociaux.