En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Florencio Sánchez

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Auteur dramatique uruguayen (Montevideo 1875 – Milan 1910).

Il introduisit au théâtre le courant naturaliste, avec des pièces où domine le pessimisme, et où les personnages sont souvent maladifs ou abouliques. On distingue généralement trois groupes dans sa nombreuse production : des drames et des comédies dramatiques (l'Étrangère, M'hijo el dotor, Nos enfants) ; des saynètes, où il excelle par ses dons d'observateur et de coloriste (les Gens honnêtes, Fausse Monnaie), enfin des zarzuelas (Canilita, le Cacique Pichuelo).