En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Arvīds, dit Jānis Sudrabkalns

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète letton (Inčukalns 1894 – Riga 1975).

Auteur de poèmes, de portraits, d'articles, il fut également critique théâtral, musical et littéraire. Dans ses recueils de poèmes, l'Armada ailée (1920) et la Lanterne au vent (1931), se mêlent romantisme et réalisme, auxquels s'ajoute l'influence des symbolistes russes et français. À son retour de Moscou, où il s'était réfugié pendant la guerre, son style changea radicalement et sa poésie se mit à suivre la ligne idéologique en vigueur en Union soviétique ; Dans une famille fraternelle (1947) en est un bon exemple. En 1964, il publia son dernier recueil de poèmes, Encore un printemps !