En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Hermann Sudermann

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain allemand (Matzicken, Prusse Orientale, 1857 – Berlin 1928).

En mêlant éléments naturalistes et recettes du théâtre bourgeois, il triompha avec ses pièces « sociales » (l'Honneur, 1890 ; la Fin de Sodome, 1891 ; Heimat, 1893). Il se tourna ensuite vers des thèmes féeriques (les Trois Plumes de Héron, 1899) ou religieux (Johannes, 1898), revint à des sujets plus actuels (Parmi les pierres, 1905), sans parvenir à renouveler ses premiers succès. Son roman la Femme en gris (Frau Sorge, 1887) et ses Histoires lituaniennes (1917) restent la partie la plus vivante d'une œuvre représentative du goût dominant de l'Allemagne wilhelminienne.