En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Su Jian, dit Su Manshu

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Romancier, poète et traducteur chinois (1884 – 1918).

Fruit des amours ancillaires d'un père chinois et d'une Japonaise, rejeté par les siens, il devient moine bouddhiste. Traducteur de Byron et de Hugo, il est surtout connu pour son roman autobiographique la Solitude de l'oie sauvage (1912), écrit en un wenyan (langue classique) aisément accessible.