En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Anton Strasimirov

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain bulgare (Varna 1872 – Vienne 1937).

Apparenté au mouvement populiste et attentif aux événements politiques et sociaux qui secouent son pays, il retrace dans ses romans la dictature de Stambolov (Une époque trouble, 1902), évoque les mœurs du siècle dernier (Jours d'automne, 1902 ; Rencontre, 1904 ; Carrefour, 1904), dénonce les atrocités commises par le pouvoir lors de l'insurrection de septembre 1923 (la Ronde, 1926), ou s'inspire des luttes héroïques livrées par les Macédoniens pour s'affranchir de la domination turque (les Esclaves, 1929-1930). Il est également l'auteur de drames, dont certains furent joués au Théâtre national de Sofia.