En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Alfonsina Storni

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Femme de lettres argentine (Sala Capriasca, près de Lugano, 1892 – Mar del Plata 1938).

Journaliste, poète, romantique puis symboliste, elle exprime sa difficulté d'être femme, son désir de vivre, ses contradictions, et atteint au plus profond d'elle-même avec Langueur (1920), avant d'entreprendre avec Ocre (1925) un nouvel itinéraire poétique, où elle semble trouver un bonheur que la vie lui refuse. Au théâtre, elle a donné le Maître du monde (1927), Deux Farces pyrotechniques (1931) et Théâtre pour enfants (1950).