En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Georgi Zlatarov, dit Ljudmil Stojanov

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain bulgare (Kovacevca, près de Goce Delcev, 1886 – Sofia 1973).

Poète, il évolue du symbolisme (Visions au carrefour, 1914 ; l'Épée et la Parole, 1917 ; Terre, 1920) vers un art plus réaliste (l'Aïeule, 1925 ; Vie terrestre, 1939) pour aboutir au réalisme socialiste (Derrière le rideau de fer, 1950-1952). Auteur de contes et de nouvelles réalistes (le Fléau de Dieu, 1927 ; Choléra, 1935 ; Mehmed Sinap, 1936), romancier (l'Aube, 1945) et auteur dramatique (Antigone, 1926), il a également laissé un grand nombre d'articles de critique littéraire et de traductions d'auteurs russes et soviétiques (Pouchkine, Lermontov, Tolstoï, Maïakovski, Chevtchenko).