En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Robert Louis Balfour Stevenson

Robert Louis Stevenson
Robert Louis Stevenson

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain écossais (Édimbourg 1850 – Apia, îles Samoa, 1894).

Fils et petit-fils de bâtisseurs de phares, en conflit ouvert avec ses parents, pulmonaire, il explore la France et l'Allemagne, s'éprend à Barbizon d'une Américaine divorcée, qu'il épouse en 1879 après l'avoir rejointe en Californie (les Squatters de Silverado, 1883 ; l'Émigrant amateur, 1895). Ses premiers ouvrages attirent rapidement l'attention du public : Voyage avec un âne dans les Cévennes (1879), Virginibus puerisque (1881), les Nouvelles Mille et Une Nuits (1882) progressent vers le roman archétypal. Son roman d'aventures l'Île au trésor (1883) obtient un énorme succès et devient le grand classique du genre. Nouveau succès avec le récit fantastique Docteur Jekyll et M. Hyde (1886), sur le thème du double et des ténèbres de l'inconscient. Un bon docteur désireux de décupler son énergie découvre la drogue qui révélera le sadisme, la volonté de puissance, la violence sexuelle qui sont le refoulé de sa philanthropie. Le double maléfique, d'abord révocable à merci, prend le pas sur sa personnalité. Il finira par se tuer pour tuer le mal en lui. Stevenson s'établit à Hyères à cause de sa santé, sans cesser d'écrire pour les enfants (le Jardin poétique des enfants, 1883-1884 ; Sous-bois, 1887), et revient à son héritage écossais (le Maître de Ballantrae, 1889 ; le Naufrageur, 1892 ; Enlevé, 1886, et sa suite Catriona, 1893). Le Maître de Ballantrae reprend le mythe de la fraternité tragique. Dans les années de paix qu'il connaît à Samoa, Stevenson savoure sa revanche spirituelle sur l'autorité paternelle ; la population locale le surnomme « Tusitala », le conteur d'histoires. Il meurt brutalement d'hémorragie cérébrale à 44 ans, laissant plusieurs textes inachevés (Saint-Ives, Weir of Hermiston).