En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Yaakov Steinberg

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain israélien de langue yiddish et hébraïque (Bielaïa Tserkov, Ukraine, 1887 – Tel-Aviv 1947).

Il publie à partir de 1903, en hébreu et en yiddish, des poèmes et des nouvelles proches du réalisme poétique, dont les personnages – juifs d'Ukraine ou de Palestine – sont des antihéros, déracinés et complexés, victimes des mutations sociales et des bouleversements économiques. Arrivé en Israël en 1914, il n'écrit plus qu'en hébreu, dans une langue qui se modèle de plus en plus sur celle de la Bible. Son œuvre a été publiée sous forme de recueils de Poèmes (1905, 1923, 1952), d'Essais (1928, 1952) et de Nouvelles (1923).