En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Henrich Steffens

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Philosophe et écrivain allemand d'origine norvégienne (Stavanger 1773 – Berlin 1845).

Après des études de sciences et de philosophie (Kant, Fichte, Schelling), il revint d'Allemagne en représentant de la « philosophie de la nature » et en introducteur de Goethe et du romantisme. Ses conférences à Copenhague (Introduction à l'étude de la philosophie, 1802-1803) marquent un tournant décisif dans la littérature danoise, influençant Oehlenschläger et Grundtvig. Nommé professeur à Halle, Steffens écrivit le reste de son œuvre littéraire en allemand (les Familles Walseth et Leyth, 1826-1827 ; les Quatre Norvégiens, 1827-1828 ; Nouvelles, 1837-1838).