En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Balys Sruoga

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète lituanien (Baibokai 1896 – Vilnius 1947).

Professeur de littérature russe et d'histoire du théâtre à l'université de Kaunas, il fit des débuts de poète symboliste (Sable et Soleil, 1920 ; Par la sente des dieux, 1923), avant de s'interroger dans des drames historiques sur les valeurs nationales et le passé héroïque de son peuple (À l'ombre du Titan, 1932 ; Radvila Perkunas, 1935 ; l'Horrible Nuit, 1935 ; Avant l'aube, 1945 ; Kazimieras Sapiega, 1947). Il laisse de son internement au camp hitlérien de Struthof un témoignage poignant : la Forêt des dieux (1945), la Station balnéaire (1947).