En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Friedrich Spielhagen

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain allemand (Magdebourg 1829 – Berlin 1911).

Nouvelliste (Quisisana, 1879 ; Maîtresse, 1898), auteur dramatique, théoricien du réalisme bourgeois (Contributions à la théorie et à la technique du roman, 1883), il fut un des romanciers les plus lus de son temps (Natures problématiques, 1861 ; Noblesse oblige, 1888 ; Sacrifice, 1899). Dans la tradition du Zeitroman, il décrit la société et ses bouleversements, sans pourtant s'attarder sur la misère ouvrière (le Marteau et l'Enclume, 1869). En admirateur de F. Lassalle (dont il fait le héros de En rangs, 1867), il tempère son réalisme par ses convictions libérales et son optimisme social.