En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Adèle Filleul, comtesse de Flahaut, puis marquise de Souza Botelho

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Femme de lettres française (Paris 1761 – id. 1836).

Ayant émigré après la mort de son premier mari, le comte de Flahaut, guillotiné en 1793, elle se consacra à la littérature. Elle écrivit des romans sentimentaux qui se déroulent dans la société aristocratique du xviiie s. : Adèle de Sénanges (1794), Eugène de Rothelin (1808), Eugénie et Mathilde ou Mémoires de la famille du comte de Revel (1811), Mademoiselle de Tournon (1820), la Comtesse de Fargy (1822).