En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Frédéric Soulié

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain français (Foix 1800 – Bièvre 1847).

Devenu célèbre en 1832 avec un récit historique, les Deux Cadavres, et un drame, Clotilde, il composa des pièces de théâtre (Diane de Chivry, 1839 ; la Closerie des genêts, 1846) et de nombreux romans, dont le Vicomte de Béziers (1834), le Lion amoureux (1839) et les Mémoires du diable (1837-1838) où le pacte diabolique est l'occasion d'une satire de la France. Eulalie Pontois (1840) constitue un prototype du roman policier (meurtre en local clos, enquête, soupçons, révélation finale du coupable).