En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Pedro Soto de Rojas

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète espagnol (Grenade 1584 – id. 1658).

Il se fit connaître dans les milieux littéraires de Grenade par son Discours sur la poétique (1612), puis, devenu chanoine, se rendit fréquemment à Madrid, où il connut Lope de Vega et Góngora. Son œuvre poétique (Remède d'amour en vers, terminé en 1614, publié en 1623 ; Rayons de Phaéton, 1639 ; Paradis fermé à la multitude, 1652) en fait l'un des plus brillants successeurs de Góngora.