En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Marin Sorescu

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain roumain (Bulzesti 1936 – Bucarest 1996).

Transgressant les conventions poétiques et empruntant ses moyens expressifs à la vie et au langage quotidiens – à travers une esthétique de l'ironie – il compose des vers où la réflexion sur la condition humaine l'emporte sur la confession lyrique (Poèmes, 1964 ; Toussez, 1970). Sa création ultérieure évoque la vie de la collectivité villageoise (A Lilieci, 6 volumes 1973-1995), tandis que ses pièces de théâtre abordent le thème de l'homme face à l'absurdité du destin (Jonas, 1968 ; le Sacristain, 1970 ; le Lit de la rivière, 1976 ; le Cousin de Shakespeare, 1987).