En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Vladimir Alekseïevitch Solooukhine

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain russe (Aliopino, région de Vladimir, 1924 – Moscou 1997).

Fils de paysans, il est révélé par des poèmes méditatifs où s'exprime son double souci de la nature et du passé national. À l'étranger, il est surtout connu pour ses nouvelles lyriques (les Chemins de Vladimir, 1957, ou la Goutte de rosée, 1960, qui font le portrait minutieux d'un village et de ses habitants). Apparaissant généralement en héros principal de ses récits (la Tartine de miel, 1976 ; la Baguette magique, 1983), il déplore dans un esprit passéiste et slavophile la transformation du monde rural. Ses livres autobiographiques consistent souvent en une dénonciation des mythes communistes (le Rire derrière l'épaule gauche, 1988 ; la Coupe, 1997).