En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Vladimir Aleksandrovitch, comte Sollogoub

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain russe (Saint-Pétersbourg 1813 – Hambourg 1882).

L'Histoire de deux galoches (1839), récit d'une vie ruinée par la prose de l'existence quotidienne, le fait connaître au public. Il se spécialise dans le roman mondain, prenant pour personnages de prédilection les jeunes « lions » (Grand Monde, 1840). Mais c'est à son roman Tarantass (1845) qu'il doit sa renommée : ce récit burlesque d'un voyage de Moscou à Kazan dans une voiture disloquée, étude des mœurs provinciales, a été reçu comme une satire du slavophilisme.