En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Ardengo Soffici

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Peintre et écrivain italien (Rignano sull'Arno, Toscane, 1879 – Forte dei Marmi, Lucques, 1964).

Poète, il révéla Rimbaud à l'Italie (A. Rimbaud, 1911), fonda avec Papini et Palazzeschi la revue Lacerba et publia une œuvre poétique dans laquelle, après avoir évolué vers le futurisme (Chimismes lyriques, 1915), il revient à la tradition classique (Marsyas et Apollon, 1937). À des fragments autobiographiques inspirés par la guerre (Journal de bord, 1915 ; Kobilek : journal de bataille, 1918) se joignent des souvenirs de sa vie de peintre cubiste (Saut dans le temps, 1938 ; Autoportrait d'un artiste italien de son temps, 1951-1955) et des essais (Cubisme et futurisme, 1914 ; Itinéraire anglais, 1948).