En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Edmond Schietekat, dit Paul Snoek

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète belge de langue néerlandaise (Saint-Nicolas, Flandre-Orientale, 1933 – Pittem 1981).

Cofondateur de la revue d'avant-garde Gard Sivik (1955), il publia ses premiers recueils dans l'esprit des « expérimentalistes » puis, découvrant l'absurdité du monde, choisit de fuir dans une réalité imaginaire ou de glorifier le corps en tant que refuge (Hercule, 1960 ; Richelieu, 1961 ; Nostradamus, 1964). À partir des années 70, il remit en question son œuvre antérieure dans les recueils Frankenstein (1974), au ton sarcastique, ou Cette nuit j'ai inventé l'amour, (1973), ouvert à la magie et à l'extase ; l'ensemble fut rassemblé et prolongé avec la publication de son Œuvre poétique (1982) et de son Œuvre en prose créative (1984).