En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Moshe Smilansky

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain israélien (Telepino, près de Kiev, 1874 – Tel-Aviv 1953).

Établi en Palestine en 1890, pionnier et sioniste actif, il milite en faveur de l'installation juive en Palestine et publie des récits (Haderah, 1930 ; Rehovot, 1950 ; Pages de l'histoire du Yichouv, 1959) inspirés par l'histoire des pionniers en Israël. Fervent partisan du rapprochement des communautés juive et arabe de Palestine, il aborde un genre nouveau en publiant (sous le pseudonyme du Hawadja Moussa) des nouvelles sur la vie des Arabes du pays, écrites dans un style vivant et coloré et rassemblées dans le recueil Tribus arabes (1964).