En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Amalie Alver, Mme Skram

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Femme de lettres norvégienne (Bergen 1847 – Copenhague 1905).

Son œuvre est consacrée aux victimes de la société, ouvriers et pauvres, mais aussi aux femmes, assujetties à une morale austère. Son roman, Constance Ring (1885), fit scandale en abordant avec hardiesse les problèmes de la vie sexuelle et conjugale. Le Professeur Hieronymus et À l'asile de St. Georges (1895) donnent une version romancée de ses démêlés avec un célèbre psychiatre de Copenhague. Le caractère inéluctable de l'hérédité apparaît dans les Gens de Hellemyr (1887-1898), sombre chronique des malheurs d'une famille modeste dans l'ouest de la Norvège, son chef-d'œuvre, ainsi que celui du naturalisme norvégien.