En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

John Skelton

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète anglais (Diss, Norfolk, v. 1460 – Londres 1529).

Précepteur du futur Henri VIII, humaniste respecté d'Érasme, il donne des satires vigoureuses dans la tradition de Langland (le Livre de Phyllyp Sparowe, 1503-1507), contre les religieux, contre les courtisans, d'une verve rabelaisienne (la Bouche de cour, 1509). Colyn Cloute (1519) est une satire anticléricale dont le héros est un paysan (Spenser se décrira lui-même sous le nom de Colin Clout, et son Retour de Colin Clout [1595] constituera une sorte d'autobiographie pastorale). Skelton marque le tournant de la Renaissance et le ralliement des intellectuels à la réaction populaire.