En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Gjergj Kastrioti, dit Skanderbeg

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Prince albanais (vers 1403 – Alessio, auj. Lezhë, 1468).

Élevé dans l'islam, il abandonna les Ottomans (1443) et organisa depuis Krujë la résistance contre les Turcs avec le soutien de la papauté de Naples et de Venise. Il remporte à partir de 1463 plusieurs victoires contre Mehmed II. Il est le héros de drames de G. Lillo (1735), de Houdar de La Motte (1735) et de poèmes de Longfellow (Ballades, 1837) et de Naim Frashëri (Épos, 1898). Héros national de l'Albanie et symbole de la résistance aux pressions extérieures, le personnage de Skanderbeg est notamment évoqué par Ismaïl Kadaré dans les Tambours de la pluie (1970).