En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Sigfrid Siwertz

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain suédois (Stockholm 1882 – id. 1970).

Critique dramatique attaché à la direction du Théâtre de Stockholm, il a suivi les cours de Bergson à Paris (1907), son premier roman en garde la trace (les Pirates du lac Malär, 1911). Il se livre à une attaque des abus du capitalisme dans Dieu nourrit l'épervier (1920), son meilleur récit. Ancrées dans la réalité, ses nouvelles (le Grand Magasin, 1926 ; Compagnons de voyage, 1929) exhortent la littérature à assumer sa responsabilité historique.