Identifiez-vous ou Créez un compte

Fily Dabo Sissoko

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète et homme politique malien de langue française (1900 – 1964).

Il appartient à la première génération des intellectuels africains formés sur place et passés par les institutions coloniales. F. D. Sissoko est instituteur, diplômé de l'École William Ponty ; issu d'une famille de chefs bambara traditionnels, il devient chef de canton en 1939. Il entretient une correspondance avec L. Lévy-Bruhl ainsi qu'avec Marcel Jousse, jésuite anthropologue qui élabore une œuvre originale sur le rythme, le geste et l'oralité. Homme politique, Fily Dabo Sissoko est un tribun, à l'écoute des paysans mais à l'écart des groupes urbains qui imposent à la politique leur loi, et vont donner le ton à la littérature en français. Il publie essais et poèmes (Harmakhis, 1953) qui montrent une voix originale, attentive et précise, soucieuse d'inventer des formes pouvant rendre compte de la tradition africaine ; il donne un récit de voyage en Afrique (Au-dessus des nuages, 1955, publié en 1970), un essai sur la répression contre les Touaregs lors de la Première Guerre mondiale (la Savane rouge, 1964). Emprisonné lors de l'indépendance du Mali, il meurt en détention. En 2000, le gouvernement du Mali a fait rééditer ses œuvres et organisé un colloque à sa mémoire.